Skip to main content
Documentaire Au nom de la Terre

Au Nom de la Terre, le documentaire sur l’éco penseur Pierre Rabhi

Sortie cinéma : le documentaire « Pierre Rabhi Au nom de la terre » réalisé par Marie-Dominique Dhelsing. L’occasion de revenir sur ce penseur d’un monde éco-responsable.

Née en 1938 dans le sud d’une Algérie sous occupation française, il est vite confronté aux questions environnementales. En effet, on trouve du charbon dans sa région ce qui fait basculer tout son quotidien d’une société traditionnelle vers une société industrielle. Cette transformation le pousse très vite à se tourner vers la philosophie lui permettant d’interroger son expérience. Et de fil en aiguille, il se retrouve ouvrier dans une France des années 50, productiviste et en compétition constante. C’est alors qu’il tente de  » s’évader de ce monde carcérale  », selon ses propres mots, dans une ferme en Ardèche. Mais là encore, il assiste au désastre d’une agriculture intensive. Et c’est le déclic.

Il redonne l’autonomie alimentaire aux plus modestes

À partir de ce moment-là, il se tourne vers l’agro-écologie, un mode de production durable et plus respectueux de l’environnement. Un choix qui s’avère payant puisqu’il arrive à vivre de ses récoltes alors que la ferme où il habite est basée sur des sols rocailleux et arides ! En 1981, il sera même appelé au Burkina Faso pour transmettre son expérience et aider les populations locales. Ainsi, il a aidé la fertilisation de sols désertiques, a redonné l’autonomie alimentaire aux plus modestes ce qui lui permet ainsi d’imaginer ce qu’il nomme une  » sobriété heureuse  ». Il entend par là un mode de vie, une éthique éco-responsable, avec une utilisation optimale des ressources rejetant le mythe d’une croissance infinie.

Un expert qui partage ses valeurs

Pierre Rabhi
« La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion »
Pierre Rabhi

Cela lui vaut d’être reconnu expert international pour la sécurité alimentaire et la lutte contre la désertification par l’ONU en 1988. Ses valeurs ? Le partage des pratiques, la gestion optimale des ressources à travers des solutions économiques et durables… 

Désormais, il égrène son savoir à travers des conférences, des centres de formations, des fondations et des livres…. et maintenant des documentaires.


Photo : Unifrance

Laisser un commentaire