Skip to main content
Ouishare Fest 2013

La consommation collaborative, un autre moyen de consommer

Ce week end se déroulait le OuiShare Fest, un festival consacré à la consommation collaborative. Mais qu’est ce qui se cache derrière ce terme ?

Voyager en covoiturage, prendre des légumes dans une AMAP ou louer la perceuse de son voisin, les pratiques collaboratives  ne sont plus un effet de mode. Selon une récente étude de l’Ademe (« Les Français et les pratiques collaboratives« ), ce mouvement se développe rapidement en France.

Qui adhère à la consommation collaborative ?

Pour réaliser son étude, l’institut de sondage Ipsos en partenariat avec l’Ademe a analysé un échantillon de 4 500 personnes de 15 à 75 ans. Il en ressort que les pratiquants de la consommation collaborative sont plutôt jeunes et actifs, notamment les parents avec enfants. On note aussi que les moins jeunes s’y mettent aussi !

Pourquoi opter pour cette économie solidaire ?

Des intérêts collectifs et individuels se retrouvent dans les motivations des français pour se diriger vers la consommation collaborative. La préoccupation environnementale n’est pas obligatoire. On le voit par exemple dans les achats groupés où les consommateurs sont plus dans « l’achat plaisir » que dans une idée de mutualisation.

Qivivo pense collaboratif

Consommer mieux ensemble pour faire des économies ? C’est ce que propose Qivivo avec son comparateur énergétique : le principe est de confronter ses dépenses de chauffage avec d’autres logements et se donner des conseils pour les réduire.
Nous imaginons aussi la mise en place de commandes groupées de Qibox sur tout un immeuble, par exemple.